26/11/2005

quart d'heure de gloire

Jeudi, je le dis, je suis sortie de cours sur un petit nuage. Tout allait bien, j'avais le sourire aux lèvres de ceux qui ont réussis (et pourtant il était midi dix et j'ai une sainte horreur de sortir en retard).
 
Jeudi, j'ai donc bataillé avec mon fameux exposé de TAL dont je gonfle la terre entière depuis un mois, eh bien, cette fois ça y est. Après une introduction où, le coeur battant à tout rompre et gesticulant pour me donner un peu de contenance mais où somme toute je n'ai rien oublié (mise à part un début de phrase qui s'est perdu et n'a jamais retrouvé sa fin), après ce début un peu hésitant mais qui ne le paraissait pas tant que ça au dire de mes spectateurs, nous sommes parties pour deux heures de blabla. La traduction automatique dans toute sa splendeur avec en arrière plan, le regard approbateur de ma prof qui me réconfortait dans le fait que je me débrouillais pas mal. Ma chère partenaire d'exposé s'est fort bien débrouillée et nous sommes arrivées au terme de notre temps plutôt fières. Là, venait l'instant fatidique : "Est-ce que vous avez des remarques à faire ?". Je m'attends à une bonne claque dans les dents, du genre : la partie machin, j'ai rien compris; c'était pas clair, ça manquait d'exemples etc.
 
J'attends. Et la claque ne vient pas. A la place, nous avons droit à une pluie de compliments de la part des étudiants présents, puis, c'est au tour de la prof qui fait de même. Je sentais mes joues rosirent et cela encore plus lorsque, à la fin de l'exposé, comme il est de coutume pour les exposés de ce cours, ont retentis les applaudissements : ma gloire ! Je suis donc sortie, heureuse, débarassée du poids de ce devoir et persuadée d'avoir une très bonne note. La magie de ce moment, je ne l'avait pas ressentie depuis longtemps.

00:21 Écrit par Coralie dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

13/11/2005

Farenheit 11/11

11 novembre, les poilus ne sont plus qu'au nombre de 6 et c'est la fin de la guerre. Car si vous avez suivis les infos, nous étions bien en guerre jusqu'à cette semaine : la guerre banlieusard contre bourgeois ! Est-ce que la révolution prolétarienne de Marx est enfin arrivée ?

Eh bien non ! La racaille de banlieue (car le temps est bien loin où Chevènement se faisait hué en traitant les jeunes de sauvageons), la racaille donc n'a même pas réussi à faire une révolution correcte. Pourtant, ils avaient décidés de relancer l'économie : de donner un coup de fouet au secteur de l'automobile en obligeant le conducteur lambda à changer de caisse mais ça n'a pas suffit pour faire vendre des renaut modus (on peut même pas compter sur eux pour ça, pfff).

A Orléans, le maire a foutu le couvre-feu cette semaine, c'est un spécialiste du couvre-feu, il l'avait déjà fait. En représaille des rigolos ont fait cramé des poubelles devant la mairie (le poste de police est juste à côté). Dans mon quartier, au sud de la Loire, RAS mis à a part les employés d'EDF qui ont passés la semaine à trifouiller le transfo de ma rue (ça m'a bien fait rire vu les circonstances). Ma voiture est revenue en vie de ma semaine orléanaise (et sans PV vu que j'en avais pris un la semaine dernière j'ai fait gaffe à pas me garer sur le bande jaune dans mon impasse même si je continue à dire que c'est débile de mettre des interdictions de stationner dans un cul de sac). Sur le campus, les vigiles font leur ronde comme d'habitude (et ils draguent les étudiantes qui leur plaisent comme d'habitude).

Aujourd'hui, j'ai appris que lors d'un week end normal, en France, 200 bagnoles brulent (mais, que fait Sarko ?). Bref, je comprends pas pourquoi les gens ont peur. A quoi ça sert d'avoir peur ? Ca changera rien au fait que ta bagnole est calcinée d'avoir eu peur qu'elle le soit la veille. C'est sur que c'est chiant, que c'est pas sympa du tout, qu'il y a de quoi gueuler bien fort quand ça arrive; y a même de quoi tabasser celui qui t'as cramé la bagnole mais, avoir peur....

Pourquoi avoir peur ? Non, c'est pas la guerre civile ; ok c'est le bordel mais c'est ni la première fois ni la dernière (on est des spécialiste dans ce pays pour mettre le boxon, non ? :P)

16:13 Écrit par Coralie dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

05/11/2005

Appel pour fans quelque peu déjanté


Certains sont au courant, d'autres pas, mais, je tiens à dire que j'ai le projet de faire un site sur... Harry Potter (qui n'avait pas trouvé ?).
 
Harry Potter, oui, mais pas n'importe quoi parce que si c'est pour présenter l'histoire, les personnages et un dico des sorts, ça ne sert à rien; il y a déjà un milliard de sites qui font la même chose or, je vais pas encombrer le web de pages supplémentaires. Non, l'idée, ce serait de faire un site de parodies sur Harry Potter. De prendre des fanfictions, des fanarts ou autre qui sont dérivés de l'univers de JK Rowling et qui soient drôles.
 
Donc voilà je lance un appel à ceux qui auraient des parodies sur Potter en stock, s'ils veulent collaborer avec moi dans ce projet.

17:31 Écrit par Coralie dans Web | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |