14/07/2008

Pas de quartiers !

decorationNouveau jour,nouveau jeu, je vais vous présenter aujourd’hui une toute nouvelle boîte dans la ludothèque de notre petit groupe de joueurs invétérés : Citadelles.

Comme son nom ne l’indique pas, il n’est pas du tout question ici de forteresses, de sièges ou de murs. Mais, il est bien question pour chacun de construire une petite citée dans une ambiance moyen-ageuse. Citadelles est à la fois un jeu de rôle et un jeu de cartes. Le but du jeu est de construire huit quartiers mais surtout d’avoir les quartiers qui valent les plus cher. Chaque quartier vaut un certain nombre de pièce d’or (de 1 à 6). N’espérez cependant pas faire fortune en jouant à Citadelles car il est difficile d’accumuler les pièces : on peut se les faire voler ou voir ses efforts anéantis parce qu’on vous détruira le quartier que vous avez eu tant de mal à construire.

L’intérêt du jeu réside dans le fait qu’à chaque tour, le joueur change de rôle. Dans le jeu standard, il y a huit rôles qui sont appelés dans l’ordre suivant :

- l’assassin (il peut assassiner un personnage)

- le voleur (il peut voler un personnage)

- le magicien (il peut échanger sa main avec un autre joueur ou avec la pioche)

- le roi (il choisira son rôle le premier au prochain tour, chaque quartier noble qu’il a construit lui rapporte une pièce)

- l’évêque (il est protégé du condottiere, chaque quartier religieux qu’il a construit lui rapporte une pièce)

- le marchand (il gagne une pièce d’or et chaque quartier marchand qu’il a construit lui rapporte une pièce)

- l’architecte (il a le droit de piocher deux cartes supplémentaires et peut construire jusqu’à 3 quartiers)

- le condottiere (il peut détruire un quartier de son choix pour la valeur du quartier moins un, chaque quartier militaire qu’il a construit lui rapporte une pièce)

Chaque personnage, à son tour (sauf s’il a été assassiné), a le droit de choisir une carte quartier parmi deux de la pioche ou de prendre deux pièces d’or. Il peut également construire un quartier (sauf l’architecte qui peut en construire plus).

C’est un jeu très prenant où, à tout moment, la situation peut s’inverser. Je le recommande vraiment chaudement. On peut y jouer pendant des heures sans se lasser et, à quatre, avec deux rôles chacun, c’est déjà très très sympa. En plus, avec la version améliorée, il y a des personnages supplémentaires !

11:25 Écrit par Coralie dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : jeu de societe |  Facebook |

Commentaires

Ce jeu innove avec un principe assez drôle : vous tuez les autres joueurs, vous les volez mais sans savoir qui de vos amis vous touchez. En effet, l'assassin doit tuer un personnage mais il désigne un rôle et non une personne. Vous ne savez pas qui vous allez embêter. Il en est de même pour le voleur. Que dire du condottiere énervant quand il vous fait sauter un quartier à 6 pièces !

Bref, ce jeu est génial, foncez !

De plus, celui qui fait ses 8 quartiers ne gagnera pas forcément si les autres joueurs ont réussi à construire des quartiers plus coûteux.

Écrit par : Charmant | 30/07/2008

Les commentaires sont fermés.