29/08/2008

Jeu y es-tu ?

decoration
A défaut de vous présenter un nouveau jeu (mais, ça va venir, ne vous inquiétez pas, je ne quitte pas cette belle occupation qu’est le test de divertissements en boîtes), je vais vous donner un lien vers un site sur lequel à l’heure actuelle je passe le plus clair de mon temps quand je suis sur un ordinateur qui a une connection internet : www.trictrac.net

 

Ce site est une référence pour les gamers de jeux de sociétés puisqu’il recence tous les nouveaux jeux qui sortent et contient une base de données impressionnante de jeux de sociétés avec : une fiche descriptive du jeu et de ses règles et les avis des internautes ayant joués ou possédant ce jeu. De , on a une note moyenne sur un jeu mais, ce qui m’a bluffé c’est ce qu’ils appellent : le générateur de top. Ce générateur permet d’avoir un classement en fonction des notes moyennes données par les internautes avec divers options (le type de jeu concerné), résultat nuancé par le nombre d’avis etc. On a aussi possibilité de voir les descriptifs de jeux les plus consultés etc.

Bref, c’est vraiment très bien fait et ça permet d’avoir d’autres avis que celui de votre vendeur dans une boutique spécialisé qui est peut-être très partial envers un jeu particulier.

15:15 Écrit par Coralie dans Web | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : jeux de societe, webzine, trictrac net |  Facebook |

22/08/2008

Et Bang !

decorationDans la famille, jeu de société, je demande le Western Spaghetti ! Nouveau venu dans la ludothèque, je vous présente : Wanted !

 

Comme son nom, le laisse présager, on se trouve là dans un Far West peuplé de Desperados prêts à tout pour buter le Shérif de la bonne vieille bourgade de BangTown. Ici, tout le monde a son arme et tout est permis : même tirer sur les pauvres bougres qui sont en prison !

 

Wanted ! C’est un jeu qui se joue de 3 à 8 joueurs (avec les extensions sinon c’est de 4 à 7) où chaque joueur à une carte rôle :  

- Shérif (c’est le seul rôle qui est dévoilé à tous)

Il doit tuer tous les Hors la loi et le (ou les) Renégats et éviter de tuer ses adjoints

- Adjoint du shérif

Ils protègent le Shérif et doivent eux aussi tuer les hors la loi

- Hors la loi

Il doit tuer le Shérif et ses adjoints

- Renégat

Il doit rester le dernier joueur vivant pour prendre la place du Shérif (autre nom du rôle selon Marine : le fils de pute)

 

En plus de son rôle on a une carte personnage (du genre Calamity Janet et autres pseudos desperados) qui donnent des capacités spéciales : on peut tirer plus loin, on a le droit d’utiliser des cartes raté à la place des bang (et vice-versa).

 

Et puis, commence véritablement le jeu : chacun à des cartes en main, autant qu’il lui reste de point de vie (le shérif parce qu’il est le shérif a droit à un point de vie supplémentaire).

 

Chaque joueur a au départ une arme de portée un et ne peut tirer que sur ses voisins, autant dire qu’il vat mieux chercher à s’éloigner de tout le monde. A son tour, un joueur peut choisir de mettre une arme avec une plus longue portée, pour tuer des adversaires plus lointains, avec certaines cartes retirer ou piquer une carte à ses voisins, mettre quelqu’un en prison (sauf le shérif qui a les clefs) ou alors poser une dynamite mais attention, ça fait boum au moment où on ne s’y attend pas !

 

Cependant, le plus important dans le jeu, c’est de faire « Bang ! ». On a le droit de faire un seul « Bang ! » par tour sur la cible de son choix (dans la mesure où on peut l’atteindre) mais attention toutefois, si vous tirez sur le shérif, vous risquez d’être la cible de ses adjoints et d’être à votre tour souvent visé.

Si vous êtes la cible d’un « Bang ! » vous pouvez, via des cartes faire en sorte que le tir soit « Raté ! » ou tenter de vous mettre dans une « Planque ». L’important dans l’histoire étant de boire une bonne « bière » pour retrouver des forces et des points de vies.

 

Bref, un jeu bien sympathique avec une ambiance western et qui permet de mettre en place une stratégie grâce au rôle. Pas de phase de débat contrairement au loup-garou (quoi qu’on peut toujours essayer de convaincre le shérif de ne pas vous tirer dessus) ce qui plaira aux personnes avares en paroles tout en gardant le plaisir du but différent à atteindre suivant les joueurs.

 

En bref, entretuez-vous bien les aminches !

14:05 Écrit par Coralie dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : wanted, jeu de societe |  Facebook |

13/08/2008

Danse avec tes pieds !

decoration

Il y a un temps très lointain avant l’eye-toy de la Playstation 2, avant la Wii et avant même l’aire Sarkozy, il y eut un temps disais-je où à l’aide d’une Playstation de type basique on avait la possibilité de jouer à un drôle de jeu qui te faisait bouger dans ton salon : Dance Dance Revolution. Le principe est né sur des bornes d’arcade au Japon : une machine comprenant des boutons au sol représentant des directions, on lance la musique, on fait défiler des flèches sur l’écran et c’est parti : appuie sur les flèches en rythme !


Dans le principe, on n’apprend pas à danser mais on apprend à bouger en rythme, on se dépense et quel que soit son niveau, il y a de quoi s’amuser devant l’écran. J’ai découvert ça en terminale (c’est dire si ça remonte !) et tout de suite, cet ancêtre du jeu vidéo interactif m’a séduite par l’innovation impressionnante qu’il représentait.


Déjà à l’époque, pour les bourrins, il y avait la possibilité de danser seul sur deux tapis (pour avoir plus de chances de se casser la margoulette). Bon, le problème c’est qu’il faut accepter de danser sur des morceaux ultra-remixés pas très connus et bien bourrins qui ne plaisent vraiment qu’aux amateurs de techno party 4 . Depuis, les temps ont changés et Dance Dance Revolution a fait du chemin jusqu’à réapparaître sur Wii avec son tapis et la possibilité de bouger avec tes bras et depuis longtemps, les musiques sont téléchargeables pour un jeu plus modulable.
Pour ceux qui ne connaîtraient pas, je vous conseille vivement ce jeu.

Juste pour vous dégoûter, je posterai prochainement une vidéo de moi m’excitant sur le tapis de danse (comme quoi tout le monde peut y arriver à force d’entraînement).